dimanche 23 juillet 2017

Poème revenu 2



 
Qu'est-ce qu'une page blanche sinon
la marche dans le givre d'une plage.
Où la tempête se dresse il reste,
petit, l'espoir de repartir.

En arrière, la ville où des adolescents
font des signes à eux-mêmes
pour perdre l'ennui
dans un piège qu'ils partagent
sans le savoir,
ce qu'ils ne sauront jamais.

C'est pourquoi l'océan s'en va,
et ses rêves de départ,
c'est pourquoi se noyer
ne prend qu'un souvenir.


 William Gedney : "Night, South Dakota", 1966

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire