jeudi 23 novembre 2017

Paysage du jour 44



 
ville à deux étages                    les voitures glissent                    la pente éclairée

mots par les vitres                    ces cris murmures de loin           le retour sur la terrasse

sous le sol une main                 ce qui creuse ne parle                 on attend la frontière

dans une ville il n’y a               quoi bouches fermées                le nom du premier étang

perdu dans une voiture             le passager tente                        de sortir le conducteur

la boue semble tout résoudre    les mots essoufflés                   mon cœur a parlé dit l’étang

l’autre n’a pas peur                   ses mots viendront                     les voitures tournent

le périphérique n’est pas loin    et les sorties multiples               infinies en quelque sorte




Photo : Ambroise Tézenas
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire