lundi 13 novembre 2017

Paysage du jour 42




Sur la ligne du trottoir
froissé de battements
les jambes frissonnent

le mur encage l'université
son jardin au soir

au soir vivant au-dehors
de ses clignotements ces retours
dans le calme des paupières
la chaleur des empreintes

mais nul ne s'arrête la promenade est sans fin
sur la ligne toutes ces lignes qui bougent



 Luc Tuymans

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire