lundi 5 mars 2018

Paysage du jour 52





Solide mantille de fruits transparents,
ou ce qui dans le dos brille
alors que le jour pousse en avant

mais si mollement que la pluie
a le temps de faire sa ronde
au plus clair de sous la peau,

là où nul ne voit rien,
nul sauf les machines et l’absence.
La vie dans le corps ne cesse pourtant de couler.




Les garçons sauvages, film de Bertrand Mandico



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire