samedi 21 juillet 2018

Insula des sirènes





« Laisse-les. Nous avons besoin de ce rayon.
Dieu les envoie. Ils font vivre le cimetière.
Homme, ils sont la gaîté de la nature entière. »
Victor Hugo, « Les oiseaux »


La plaine se perd de vue
ses limites de bois mort
détrempé ce qui se pose
là momie dans sa voiture
ses yeux blancs dans l’eau
le sel et l’iode malade
qui montent à coups
sûrs le sphinx reviendra
les sirènes leurs plumages
délivrés les petites choses
parlantes ne parleront plus
tout chante


Neskowin, Oregon

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire